Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Du 6 au 9 avril 2012, 10ème enduro du Sun Carpe 26 !

Publié le par Saone Carp Production

 

 

1.jpg

 

 

 

Cette année, SCP est heureux de présenter 2 équipes pour l'enduro de St Vallier 2012 se situant dans la Drôme(26).


Comme chaque année, Patrick SALIERNO sera présent sur cet enduro qui lui tient à coeur de part la convivialité et la difficulté de cet évènement.


Cette édition 2012 affiche complet avec 55 équipes toutes prêtes à s'affronter sur un magnifique terrain de jeu: Le Rhône!

 

Pour plus d'infos vous pouvez visiter le site du Sun Carpe 26: link

 

Partager cet article

Repost 0

Catalogue SCP 2012...

Publié le par Saone Carp Production

Nous sommes heureux de vous présenter le catalogue SCP.

Venez découvrir nos tarifs ainsi que les nouveautées 2012!

 

 

le voici au format pdf

 

SAÔNE CARP PRODUCTION

Catalogue SCP 2012

 

 

Et bonne déroule à tous!

Publié dans News chez Saône Carp

Partager cet article

Repost 0

Stick'mix et Activ'stick pour la confection de sticks solubles

Publié le par Saone Carp Production

 

stick'mix fishStick'mix: formulé sur un complexe de farines reconnues pour stimuler la prise alimentaire, le Stick'mix offre une multi-diffusion des attractants qui va permettre de marquer toute la couche d'eau.

le Stick'mix se décline en 2 réferences: Fish et Spice, permettant d'avoir deux bases différentes.

stick'mix spice

 

Pour une attraction optimale, nous vous conseillons d'humidifer votre Stick'mix avec l'Activ'stick correspondant à notre gamme de bouillette.


 

 

 

Activ'stick: contenant divers huiles et additifs reconnus pour etre attractif et stimulant, il permet une humidification de votre stick'mix évitant ainsi la dissolution de votre filet/sac soluble. Il est donc compatible avec tous les PVA du marché et vous permet de prépaper à l'avance vos sticks.

En le rajoutant à votre Stick'mix, vous augmentez donc fortement l'attractivité de votre préparation.

L'Activ'mix est concu pour une utilisation complémentaire à notre gamme de bouillette, il se decline donc sous 5 Réferences:

 

-Smix'oneactivstick

-Starfish

-Nascarp

-BBE

-Anastasia

     


Partager cet article

Repost 0

Les acides aminés de Saone Carp Production

Publié le par Saone Carp Production

P1000548
Nous sommes en mesure de vous offrir l’essentiel pour la carpe, la lysine et la méthionine, en poudre ou liquide. Ces deux acides aminés essentiels répondent aux besoins biologiques spécifiques de l’animal, et sont conçus par nos fournisseurs dans ce but précis. Employer et supplémenter les préparations en acides aminés permet de limiter la déperdition à la cuisson.

 


Lysine liquide :

Nous avons conditionné ce produit en trois contenants afin de vous permettre, soit d’essayer ce produit dans vos appâts à carpe, soit de répondre aux besoins des utilisateurs déjà au courant des apports attractifs de la lysine liquide. Il peut servir pour booster vos bouillettes, pellets, graines, farine d’amorçage et vos mix. C’est également un rehausseur en goût et diffusion…
Vendu en conditionnement de : 250 ml - 1L - 5L   

 



P1000548

Lysine en poudre :

.La lysine en poudre n’est pas thermostable. Il ne faut donc pas l’inclure dans vos bouillettes prêtes à la cuisson, ou vos mix. Vous pouvez la dissoudre préalablement à 6% pour 100ml d’eau chaude (20°C) pour enrober vos bouillettes, après cuisson et refroidissement. Elle peut s’inclure dans toutes les préparations liquides de boostage maison, pour enrichir ces liquides en acide aminé. Nous vous conseillons dans ce cas d’y ajouter de la méthionine pour équilibrer le profil aminé. 
Vendu en conditionnement de : 100gr - 400gr

 


P1000551Méthionine en poudre :

.La méthionine est un acide aminé essentiel au même titre, et usage que la lysine. La méthionine en poudre est thermostable. Vous pouvez donc inclure l’acide aminé à vos mix, méthodes mix, pâte d’enrobage etc. Il faudra cependant ne pas oublier d’équilibrer votre profil aminé avec la lysine liquide ou en poudre.
Vendu en conditionnement de : 150gr - 400gr 

 

 

 

 

 

P1000555Bétaine :

La bétaine est le premier acide aminé de l’histoire de la carpe disponible pour les carpistes. Elle fut une révolution sur notre continent, et depuis, beaucoup d’encre a coulé sur l’utilité ou pas de son usage. La bétaine répond à une carence, une supplémentarité biologique dont la carpe sera la bénéficiaire à des périodes précises. Elle augmente l’appétit (stimulation) et couplée à la méthionine, elle permet une meilleure assimilation / répartition des lipides dans son organisme. La bétaine est un aminé soluble.
Vendu en conditionnement de : 100gr - 500gr - 1kg

Pour recevoir notre catalogue :  carpe10@free.fr


 

Partager cet article

Repost 0

Salon du Pêcheur à Villefranche sur Saône le 4 et 5 Fevrier 2012

Publié le par Saone Carp Production

aohjn-2012.jpg

 

Nous sommes heureux de vous accueillir pour cette 2eme édition du salon du Pêcheur à Villefranche sur Saône le 4 et 5 Fevrier 2012.

Venez découvrir les nouveautés 2012, echanger vos expériences personnelles et partager votre passion en toute convivialité.

Partager cet article

Repost 0

Boost SPV

Publié le par Saone Carp Production

boostSPV.jpg 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Boosti SCP...

Publié le par Saone Carp Production

    boosti.jpg  

Partager cet article

Repost 0

Dip SCP

Publié le par Saone Carp Production

    dip.jpg  

 

Partager cet article

Repost 0

Saône Carp Production à l'honneur sur www.suncarpe26.com

Publié le par Saone Carp Production

 

SCP logo

 

Nous tenons à remercier le club du Sun Carpe 26 pour leur article et pour la confiance que certains ont en nos produits.

 

Voici le lien pour voir cette article: link

 

Au passage, nous remercions le club pour l'organisation de leur enduro annuel, auquel SCP tient à être présent comme chaque année.

 

Encore merci pour cet article et à très bientôt au bord de l'eau!

logo-club.jpg

Publié dans News chez Saône Carp

Partager cet article

Repost 0

Reflets bleu...

Publié le par Saone Carp Production

 

Kevin SaliernoTout commence quand mon réveil sonne à 4h du matin ! Dur à cette heure ci de sortir d’un sommeil plus que profond…mais je pense à ma voiture que j’ai pris soin de charger la veille quand soudain un élan de motivation me fit sauter de mon lit pour m’habiller !

Petit passage par le traditionnel « café clop » histoire d’être bien réveillé pour la route.

Ni une ni deux je saute dans ma voiture, démarre le moteur et let’s go !

Un grand sourire peut se lire sur mon visage tellement je suis heureux !

Et oui, sauf qu’il faut d’abord que j’aille travailler 8h avant de pouvoir pratiquer ma passion.

 

La matinée sera longue, même très longue…plus les heures passent et plus je sens la motivation entrer en moi.

Il est 12H59, carte de pointeuse en main, j’attends comme on dirait chez nous « la minute qui tue ! ».

Sa y ai je me sens comme libéré,  il est 13h et je prend vite la route pour rejoindre mon élément.

 

Arrivé sur place, c’est le soulagement ! Je vais pouvoir tendre mes fils sur le secteur que je convoitais.

Apres deux voyages à pied (merci le chariot qui dans ces moments la peut s’avérer très utile), je commence par installer ce que me servira de toit pendant tout le week-end puis prépare mes cannes tranquillement.

Je gonfle ensuite mon radeau de fortune pour un petit repérage avec le marker sondeur.

L’eau du lac est d’une clarté sans égal et le fond m’est facilement visible jusqu’à 4m.

J’aperçois quelques belles fouilles sur de petits tas corbicules se qui va me mettre rapidement en confiance ! Une carpe est venue s’alimenter il y a peu de temps sur cette petite bosse de moules au travers des herbiers.

Mes montages trouveront refuges rapidement tellement il y a de spots intéressant à pêcher.

Pour commencer je pose donc deux montages à vue sur la bordure avec quelques poignées d’appâts et deux autres sur un plateau situé sur le milieu du lac.

 

Le soleil va bientôt se coucher je vais donc entamé ma première nuit aux bord de ces eaux.

Je prépare avec amour ma pitance de ce soir, un dernier petit tour au cul des cannes pour une petite vérif et je me glisse dans mon duvet

Tout doucement, je me laisse bercer par le bruit de oiseaux et des grenouilles pour sombrer dans un sommeil profond

 

Soudain, le soleil se laisse entrevoir par l’entrée de ma cabane ce qui me réveilla !

J’ai l’impression qu’il me manquait des heures de sommeil !

Préparation d’une boisson chaude pour ce réveiller correctement puis petit tour en bateau pour vérifier mes deux montages que je peux apercevoir sous la surface.

Le premier n’a pas bougé d’un poil ! Ainsi que les appâts que j’avais déposé autour …

Je décide de laisser cette canne avec sa petite boule délavée au bout.

Petit coup d’œil en revenant sur ma deuxième canne et là !!! Surprise, il ne reste que mon montage et les friandises disposées autour se sont envolées comme par magie !

A ce moment précis, beaucoup de questions ce posent dans ma tête… je retire donc ma canne pour changer le montage.

Apres beaucoup de réflexion, je décide de modifier la taille de l’hameçon et de diminuer le diamètre des appâts.

Je ne sais pas si ce choix technique est le bon mais j’espère qu’il me permettra la capture d’une belle à la robe dorée.

 

Je replace donc ma canne sur ma petite bosse avec une précision chirurgicale.

Pour plaquer ma ligne correctement, j’utilise une olivette que je bloque à 1m50 de mon plomb ainsi qu’un backlead coulissant que je dispose à environ 10m du montage.

La journée fut très calme, aucun signe distinctif qui pourrait trahir la présence d’une carpe sur mes spots.

Je laisse alors mon esprit divaguer  dans mes pensées et me remémore quelques souvenirs lointains

Je pense aussi à toutes ces vidéos subaquatiques que l’on peut trouver sur le net qui nous démontre l’efficacité de nos montages…

Le soleil se cache peu à peu derrière l’horizon et laisse sa place à l’obscurité grandissante.

J’entame donc ma dernière nuit sur ces eaux limpides en espérant que mon sommeil soit perturbé par le doux bruit d’un détecteur.

Je sais que la destination que j’ai choisi n’est pas des plus simples et que les capots sur ces eaux sont fréquents.

La population de carpes étant peu élevée, couplé à une pression de pêche importante et une nourriture naturelle abondante rend la pêche des plus capricieuse.

Il n’est pas rare de voir les carpes dénigrées nos appâts pendant plusieurs semaines pour se fixer uniquement sur les corbicules et écrevisses.

Sur ce lac, on peut constater un changement d’alimentation de nos chers cyprins et de leurs habitudes en fonction de la manière dont les eaux vont pouvoir fournir de la nourriture.

Cette nourriture étant plus ou moins abondante suivant la saison,  je pense que cela influe sur la manière dont la carpe va s’alimenter.

C’est ainsi qu’il faudra donc adapter nos amorçages et nos stratégies de pêche pour reproduire la façon dont le lac produit de la nourriture naturelle.

 

Un ami viendra me rendre visite en début de nuit et nous débattrons sur le sujet pendant plusieurs heures. Il pense que je me torture un peu trop l’esprit et que la pêche reste une part de chance.

Bien sur que dans la pêche il y aura toujours une part de chance, mais ce facteur ne peut il pas être limité en mettant tous les atouts de notre coté ?

Nous finirons notre discussion vers environ minuit et c’est donc l’esprit plein de questions que je me laisse à nouveau bercer par les petits oiseaux.

 

C’est vers 2h du mat qu’un bip me réveilla ! Je m’approche doucement des cannes en espérant avoir droit à un départ en direct !

J’observe le scion de ma canne qui vient de sonner lorsque celle-ci ce mit à plier !

Contact immédiat avec le poisson, je ressens quelques coups de tête mais le poisson ne prend pas de fil, il reste sur place.

 

Je saute sur mon zod, moteur a fond direction le fish. Arrivé au dessus je remet la pression et c’est à partir de là que le combat commence !

 

Beaucoup d’obstacles sont présent sur la zone, je dois donc brider fort. Je sens que la belle ne va pas se laissée faire comme sa.

J’arrive à monter le poisson en surface ce qui me permet de l’apercevoir.

C’est une belle mirroir qui je l’espère finira au fond de l’épuisette.

J’intensifie le combat car dans ces moments la, la décroche peut survenir n’importe quand.

Apres de longues minutes de bataille, j’arrive enfin à la glisser dans le filet non sans mal.

Au premier coup d’œil, ce poisson me donne des frissons. Je la hisse dans le boat et retourne directement sur mon poste.

 

Je me rempli de joie, dommage que personne ne soit la pour la partager avec moi.

Le fish finira la nuit en sac pour de belles photos au lever du jour.

Une fois la canne remise en place, je me rallonge dans mon bed pour essayer de dormir.

Il est 3H30 et je ne peut m’empêcher d’envoyer un petit texto au collègue pour qu’il vienne à son réveil partager ma joie !

A 7h pétante, la douce mélodie de mon téléphone me fit sortir du brouillard ! C’est mon Pote Benoit qui me préviens qu’il sera là dans 30min.

Parfait ! Juste le temps de préparer le café qu’il est déjà là avec les croissants!

Nous les dégusterons tranquillement avant de faire une rapide séance photo et de remettre la belle à l’eau. 

Il est temps de plier bagage c’est l’heure de partir.

La destination que j’ai choisie est rendue difficile par plusieurs facteurs tels que l’abondance de nourriture naturelle, la faible population de carpes, la pression de pêche intense et les divers obstacles. Je me contente donc largement de ce poisson qui est venu me rendre visite.

Je pense revenir sur cette eau très rapidement avec une approche différente de celle que j’ai pratiqué ce week-end.


Kevin Salierno

 

Publié dans Catch'Reports

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>